L'Egypte pharaonique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Egypte pharaonique

Message par Eïlém le Sam 5 Mai - 20:28

J'ai choisi ce semestre l'Egypte pharaonique comme option et j'aimerais donc vous partager mes cours, que je trouve très interessants, Smile

Je vais commencer par vous présenter un peu l'Egypte géographiquement.
L'Egypte est composée de la Méditerranée au nord, de la mer rouge à l'est. A l'ouest se trouve le désert lybique avec à certains endroits des oasis, et à l'est le désert oriental avec des chaînes de montagne traversées par des vallées sèches.



Au centre se trouve la vallée du Nil, entre Louxor et Esna, qui est très fertile et constituée de limon et de sable, séparée par différents plateaux : les cataractes. Au nord de l'Egypte, est situé le delta : zone humide principalement composée de marécages et de forêts de papyrus. Le climat et l'écosystème du nord dans le delta est différent du reste du pays.
Le climat était, au temps des pharaons, assez humide, car il y avait de la verdure et des animaux. Actuellement, le climat est très chaud et sec, pouvant facilement atteindre les 50° en été. Quand il pleut, ce sont de très grosses pluies mal réparties dans le temps.

A) l'Egypte, don du Nil

Le Nil est y des plus grands fleuves du monde et a plusieurs affluents. Lors de l’inondation en juillet et août, ce sont de très grosses pluies, les crues, qui tombent sur les affluents du Nil. Le niveau du Nil monte et se répand sur les terres alentour. Puis, progressivement, il redescend et les terres peuvent être cultivées. L'importance des inondations dépend des pluies et les Égyptiens en sont très dépendants pour leurs cultures. Ils vont faire tout pour en tirer profit. On va mettre des canaux : amener l'eau du Nil sur les champs, où on va cultiver des céréales. Des levées de terre maintiennent l'eau pour la retenir le plus possible.
On utilise aussi le chadouf : grand balancier sur lequel est accroché un seau. Demande beaucoup de main d'oeuvre.



On utilise encore les roues à eau avec des seaux attachés aux crans de la roue.
La vie des Egyptiens est donc ponctuée par des saisons :
_ l'innondation
_ la réapparition de la terre
_ le déssèchement

Le Nil est également un axe de circulation. Il est très calme et navigable. Même les touristes peuvent aisément y circuler. Pour monter, il faut des rames, pour descendre, on a juste à se laisser guider par le courant.

B) Ressources
En ce qui concerne la flore, on voit de grandes forêts de papyrus le long du Nil, ainsi que de grandes plantes. Il y a très peu d'arbres en revanche. On trouve seulement des palmiers, des tamaris et des acacias. Les égyptiens manquent de bois et doivent donc en importer chez les pays voisins.
Les céréales sont à la base de la nourriture : l'orge, le blé, l'épautre.
Le lin sert pour le textile. Les fleurs sont très représentées sur les monuments funéraires et les peintures.
Les animaux sont également très représentés et sont aussi des signes d'écriture (les hiéroglyphes).
Les pierres précieuses et autres pierres sont majoritairement dans le désert. l'or, le lapis-lazuli, la cornaline, le turquoise, le bronze...

lapis-lazuli
avatar
Eïlém
Sairon

Où te caches-tu ? : Polancy
Emploi/Loisir : musicienne
Nombre de messages : 8258
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Egypte pharaonique

Message par Milady-lucie le Sam 5 Mai - 20:34

Très intéressant. Smile

_________________
avatar
Milady-lucie
Princesse
Princesse

Où te caches-tu ? : Dans ma bibliothèque souterraine...
Nombre de messages : 5964
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Egypte pharaonique

Message par Pezzo le Sam 5 Mai - 23:18

En effet, très intéressant, hâte de lire la suite Smile

_________________
Si vis pacem, para bellum

avatar
Pezzo
Prince Consort
Prince Consort

Où te caches-tu ? : Entre rêves et réalité
Emploi/Loisir : Ecole d'ingénieurs en informatique
Nombre de messages : 6989
Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Egypte pharaonique

Message par Eïlém le Dim 6 Mai - 0:18

Merci beaucoup ! Very Happy

Maintenant, je vais vous parler de l'écriture égyptienne.
Il existe trois styles d'écriture :
_ le hiéroglyphe (il signifie en grec : "écriture sacrée") : c'est une écriture religieuse essentiellement écrite sur pierre pour des choses très importantes et grandioses. Ecriture complexe et artistique.


_ le hiératique : écriture qui s'écrit plus facilement et rapidement que le hiéroglyphe, on l'utilise pour des choses plus communes.


_ le démotique : pour des écrits quotidiens, habituels : écriture très simple et rapide.


A) le déchiffrement

La pierre de Rosette est un fragment de stèle en granit noir découverte dans le village de Rachid en 1799 durant la campagne de Napoléon en Egypte. C'est grâce à la pierre de Rosette que Champollion découvrit comment décrypter les hiéroglyphes. Cette pierre fut gravée en 196 avant J.-C. en hiéroglyphe. Aujourd'hui, elle est exposée au British Museum à Londres, depuis 1802.
Au début, les gens croyaient qu'un dessin équivalait à un mot. Mais dans ce cas, comment faire pour écrire des noms étrangers ?
Les cartouches étaient une pierre où étaient inscrits les noms des rois. Au temps de la pierre de Rosette en 196 av. J.-C., les rois n'étaient plus égyptiens mais grecs donc Champollion s'est dit qu'il était possible d'écrire des mots étrangers en égyptien. Il va prendre une cartouche : chacun des signes équivaut à une lettre, et pas à un mot. Mais certains signes équivalent à des sons. Donc l'écriture hiéroglyphique est à la fois idéogramatique (dessins) et phonétique. C'est la cartouche du roi Ramsès qui l'a confirmé.


Il est difficile de savoir quand les hiéroglyphes sont devenus une écriture. Le pharaon Nar Mer est le premier à avoir voulu écrire son nom. On a une stèle avec un dessin de poisson et une sorte de ciseau à tailler la pierre. En égyptien, poisson se dit " Nar" et ciseau à tailler la pierre "mer" --> phonétique.
Mais aussi, le dessin d'une femme qui accouche signifie "accouchement". On dessine au début des parties du corps, des actions, des animaux et des plantes, des paysages, des objets de la vie quotidienne. Les caractères sont toujours très figuratifs et il n'y a aucune proportion. Les éléments d'un dessin sont combinés dans un cadre, un carré. Il y a malgré tout des règles strictes : des positions du corps particulières, des sens de lectures...


On distingue 4 types d'écriture :
_ idéogramme : dessins
_ phonogramme : dessins qui désignent sons
_ déterminatifs : se place à la fin d'un mot pour dire à quelle catégorie il appartient.
_ redondance : réecrire le même signe pour être sûr et rassurer le lecteur dans sa lecture

la présence d'une barre derrière un mot signifiait qu'on doit lire le mot. S'il n'y a pas de barre, cela veut dire qu'il faut lire le son.

B) le scribe

Il était assis, accroupi, en position tailleur et écrit sur ses genoux. Il a un statut social élevé, comme peut le montrer une statue d'un scribe assis avec des bourrelets qui prouvent qu'il mange beaucoup et a donc une bonne catégorie sociale.
Les encres les plus utilisées sont le rouge et le noir. On peut écrire sur :
_ des tablettes de bois
_ sur papyrus : plante qui pousse au bord du Nil : on coupe la tige en tronçons de 30 à 40 cm, des lamelles qu'on tresse horizontalement et verticalement pour faire un quadrillage. On peut le laver et le réutiliser.
_ sur pierre
_ sur ostraca (bouts de poterie cassés)

Il y a des écoles pour apprendre à devenir scribe. Elles sont rattachées aux temples. L'école commence à l'âge de 10 ans et peut durer très longtemps. On apprend le mécanisme de la répétition et on punit physiquement si l'élève ne mémorise pas bien. On apprend plutôt l'écriture hiératique, mais aussi les mathématiques. Le scribe apprend aussi à mesurer les champs, écrire des héritages, faire des recensements des gens, les impôts... Deux orientations sont possibles pour devenir scribe :
_ la bureaucratie : travaille dans les bureaux du roi
_ la prêtrise : travaille dans les temples

La plupart des scribes finissent dans la bureaucratie. C'est eux qui s'occupent de l'administration et de tout ce qui se passe en Egypte.
avatar
Eïlém
Sairon

Où te caches-tu ? : Polancy
Emploi/Loisir : musicienne
Nombre de messages : 8258
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Egypte pharaonique

Message par Milady-lucie le Dim 6 Mai - 0:27

J'en connaissais un peu sur les scribes, mais tu as approfondi mes connaissances, merci. Very Happy

_________________
avatar
Milady-lucie
Princesse
Princesse

Où te caches-tu ? : Dans ma bibliothèque souterraine...
Nombre de messages : 5964
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Egypte pharaonique

Message par Lysbeth Emerelle le Dim 6 Mai - 12:06

Eïlém, n'oublie pas que j'ai fais un post sur la mythologie egyptienne, avant de te lancer dans les dieux et déesses, merci bien Wink

(Il y a le copte aussi comme écriture)

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.



"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14855
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Egypte pharaonique

Message par Eïlém le Dim 6 Mai - 21:55

Entendu miss Lysbeth ! Very Happy


Voyons déjà les sources de l'histoire égyptienne, Smile
Parmi les auteurs majeurs qui nous ont aidé à connaître l'histoire de l'Egypte antique, on compte Manéthon, prêtre du delta du Nil qui a vécu au Ier millénaire av. J-C qui a écrit "Egyptiaca", où il a classé tous les souverains égyptiens en 30 dynasties. C'est la toute première oeuvre principale de l'Egypte. Malheureusement, comme elle a été conservée dans la grande bibliothèque d'Alexandrie, elle a brûlée avec l'incendie.
Puis Hérodote, qui a vécu au Ve siècle av. J-C et s'intéresse beaucoup aux civilisations. Il a voyagé en Egypte et a cherché à comprendre les mystères de cette civilisation avec ses coutumes. Cependant, bien qu'il nous ait beaucoup aidé à comprendre l'histoire, un certain nombre de ses informations se révèlent en réalité inexactes.

La redécouverte de l'Egypte se fait grâce à l'expédition en Egypte de Napoléon entre 1798 et 1801. Les savants qui ont accompagné Napoléon, comme Bertholet, Nelson ou encore Kleber, ont ramené des oeuvres, des dessins, descriptions qui ont permis de découvrir l'Egypte. On découvre aussi la pierre de RosetteChampollion réussit à décrypter les hiéroglyphes. Champollion va mettre en place aussi l'égyptologie qui devient une science et développe la connaissance de l'Egypte. Cet intérêt nouveau et la grande mode de l'Egypte entraîne par ailleurs un pillage incessant d'antiquités égyptiennes.
Parmi les grandes découvertes, on peut citer la cache des momies royales à Deir-el-bahari, découverte par la famille Abd-el-rassoul en 1881, et la découverte du tombeau de Toutankhamon dans la Vallée des rois en 1922, suivie d'une légende qui aurait touché tous ceux qui l'auraient pillé.


A) De l'époque thinite à la première période intermédiaire

Manéthon plaçait les rois égyptiens par dynasties, et place la première dynastie vers 3000 av. J.-C., mais on sait qu'il existait des rois avant grâce à la découverte de tombeaux et de momies.

La toute première époque avec les premières dynasties est l'époque thinite, qui va de 3000 à 2700. La capitale des rois se trouve alors à This.
Ensuite vient la première grande période de l'histoire : l'Ancien Empire. La capitale de l'Ancien Empire se trouve à Memphis, au nord de l'Egypte. Le pouvoir du pharaon à Memphis est énorme : il peut mobiliser toutes les troupes et les forces de toute l'Egypte, comme par exemple pour la construction d'une pyramide. L'Egypte est entièrement dévouée et soumise. La société est partagée en deux : d'un côté le pharaon qui a tous les pouvoirs et qui seul peut accéder à la vie éternelle , et de l'autre côté tout le reste de la population. Il n'existe pas de classes moyennes.
Ensuite vient la première période intermédiraire. Les périodes intermédiaires sont des périodes où le pouvoir central se trouve affaibli, on peut même avoir des dynasties parallèles. On assiste à une très grande instabilité du pouvoir.

B) Du Moyen-Empire au Nouvel-Empire

Le Moyen-Empire est la deuxième grande période égyptienne, après l'Ancien Empire. Le pharaon Montouhotep II va réunifier l'empire. Toute l'Egypte va obéir désormais qu'à un seul pharaon (contrairement à la première période intermédiaire). On commence à exploiter des mines, on assiste à une expansion militaire et à la conquête de territoires. Ensuite, vient une seconde période intermédiaire : donc pouvoir affaibli.
De 1550 à 1000, se trouve le Nouvel Empire, qui est pour occidentaux la plus grande période égyptienne. C'est la période la plus brillante sur le plan artistique, culturel, militaire, commercial et économique. On construit des temples magnifiques, des palais, des tombeaux...
Thoutmosis I va mener les premières guerres de reconquête. Il va avoir une seule fille : Hatchepsout, qui va donc au pouvoir. Elle va se faire représenter comme un homme pharaon. Les pharaons avaient plusieurs épouses, dont une principale dont seuls les enfants succédaient au trône. Thoutmosis II, fils d'une des épouses de Thoutmosis I, va se marier avec sa demi-soeur Hatchepsout, ils auront un fils : Thoutmosis III.
Akhenaton a changé les fondements de l'Egypte en imposant un seul dieu, il impose son propre dieu, sa religion, ce qui est très difficile à accepter par le peuple. De plus, il n'a pas défendu l'Egypte à la guerre et s'est désintéressé de son peuple. Après son règne, on a donc tout supprimé de lui.
Toutankhamon fut son successeur. Son sarcophage, qui a été examiné par Carter après sa découverte, est l'un des plus fabuleux trésors d'Egypte. Horemheb était un brillant général de Toutankhamon. Il est représenté comme scribe royal, et est devenu lui-même pharaon.

C) De la XIe dynastie à la troisième période intermédiaire

Paramessou, vizir d'Horemheb, accède au pouvoir sous le nom de Ramsès I. On a beaucoup de représentations de son fils Ramsès II qui a sa momie très bien conservée. Ramsès II était un très grand constructeur , il a notamment fait construire Abou Simbel.


Mais il aime énormément se faire représenter sur son char lors de la bataille de Qadesh, en tant que grand guerrier. Il a régné pendant 66 ans et a eu beaucoup d'enfants. C'est son 13e fils qui lui succède.


La XXe dynastie : Ramsès III règne au moment où l'Egypte est de plus en plus menacée, notamment par le peuple Hittite au dessus de l'Egypte. On remarque aussi des tensions à l'intérieur de l'Egypte, même dans le petit village de Deir-el-Medineh où des artisans ont fini par faire grève et se révolter pour exiger le départ de leur contre-maître.
L'histoire de l'Egypte antique se termine par la troisième période intermédiaire, aussi appelée Basse époque, emplie de décadence et d'invasions successives. Les grecs envahissent l'Egypte et deviennent même parfois pharaons.
avatar
Eïlém
Sairon

Où te caches-tu ? : Polancy
Emploi/Loisir : musicienne
Nombre de messages : 8258
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Egypte pharaonique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum