La Sorcellerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Sorcellerie

Message par Lysbeth Emerelle le Ven 30 Mar - 20:03

Que je précise bien mon propos avant de voir des commentaires indignés après mon post. Tout d'abords je ne parle pas des sorcières précisément mais bien du phénomène de la sorcellerie. (Donc prière de ne pas poster des images de sorcière par après, ce ne sera pas utile vu que je compte bien faire un post sur elle par après et autre part).
Deuxièmement, je ne parle pas non plus des différentes sortes de magie ou autre, tout cela je m'en fiche. Mon but est de donc de vous relater l'Histoire de la sorcellerie en France, plus particulièrement au cours du XVII ème siècle. Par conséquent, tous les messages qui suivront et qui parleront de wicca, de magie blanche, rouge, noir, verte, bleue à poids jaunes je lui lance une poêle dans la figure car ce sera pas le sujet !
J'espère que j'ai bien été claire Very Happy Je ne rentre donc pas dans la spiritualité mais les faits ! Wink (C'est ma prof d'histoire moderne qui l'a fait, et je m'appuie sur un autre livre pour compléter donc les informations sont justes Smile )

Tout d'abords.

La sorcellerie croît au XVIème siècle puis connaît une flambée au XVII ème siècle avant de retomber et finir tout à fait, dans le royaume de France j'entends.
Elle fait couler beaucoup d'encres, et véhiculent des idées reçues et des tabous.
Mais la sorcellerie, avant d'être un problème religieux, et avant tout un phénomène politique.

La croyance populaire veut que les sorcières (car il était avéré que 80 % des sorciers étaient en fait des femmes) soient les plus maltraitées durant le Moyen Âge. Il se trouve pourtant que durant cette époque, seulement 3 Traités sont parues sur elles.

* En 1580, le démonologue Jean Bodin (humaniste et grand érudit) écrit De la démonomanie des sorciers où il présente les quinze grands crimes dont étaient coupables les sorcières :

* Renient Dieu
* Blasphème Dieu
* Adorent le Diable
* Vouent leurs enfants au diable
* Sacrifient leurs enfants au diable avant baptême
* Consacrent leurs enfants à Satan dès le ventre de la mère
* Promettent au diable d'attirer tous ceux qu'elles pourront à son service
* Se nourrissent de chair ou de sang humain
* Jurent par le nom du démon
* Ne respectent aucune loi
* Commettent des incestes
* Tuent les gens, les font bouillir et les mangent
* Font mourir les gens par poison et par sortilège
* Font périr les fruits et causent la stérilité
* Se font des esclaves du diable et copulent avec lui.

(Techniquement il en manque pas Cool)

-> Le Prince souverain était considéré comme l'image de Dieu sur terre. La sorcière quant à elle, était l'image du Diable sur terre par conséquent elle provoquait le désordre de l’État, antithèse complète du pouvoir monarchique absolue (qui trouve son apogée avec Louis XIV) et commettent donc le plus grand crime qui soi : Le crime de lèse-majesté contre le roi mais aussi contre Dieu vu qu'il est son représentant et elle mérite donc la mort.

* Selon les pratiques magiques utilisés, toutes n'étaient pas assez graves pour aller sur le bûcher. Par conséquent, je vais ranger les pratiques de la moins grave a la faute la plus grave, dans l'ordre croissant. (Toujours selon Jean Bodin)

- La Nécromancie, pratiqué par les nécromants. Eux, étaient le plus souvent des hommes et surtout de l'élite car cette pratique demandait des objets spéciaux, des livres ainsi qu'une pièce adaptée et donc coûtait énormément d'argent.
Les nécromants invoquent les esprits supérieurs (qui, je le rappelle est pratiqué par les catholiques quand ils font des prières aux saints) mais ce qui les différencient est qu'ils prétendent les commander.
Leur but est le plus souvent de trouver un trésor caché.

- La conjuration : Pratiqué dans une pièce fermé où on aura enlevé tout signe chrétien, elles s'adresse alors aux démons.
Leurs but est plus généralement des conjurations amoureuses (tomber amoureuse de quelqu'un ou l'inverse).

- La divination : Pour découvrir l'avenir par la boule de cristal, le tarot ou la corde.

- Les charmes et les incantations : Peuvent agir pour de bonnes ou de mauvaises raisons.
Utilisent souvent des objets comme une poupée (à pas confondre avec le Vaudou merci bien Razz) qui était souvent une statue de Jésus (car on en trouve facilement et c'est peu cher), ou un morceau de papier, parfois du placenta (si si) ou des herbes.

- Les guérisseurs : Surtout des femmes dans ce cas là elles font extrêmement peur car elles connaissent les secrets des plantes et du corps et ont donc un pouvoir de vie ou de mort sur leurs "patients".

- Le maléfice : Toujours dangereuse et à mauvais but : cannibalisme, inceste, crime d'enfants, nuit de Sabbat (prenaient souvent des substances illicites comme des champignons)

* les sentences : La plus fréquente était la mise au pilori pendant quelques heures, sur la place du village, pour une honte public.
Le fouet, les galères (assez rare), la prison ou l'exil et bien entendu la mort : par pendaison, décapitation ou bûcher.

* Les procès : Les juges procédés souvent à des rites avant de faire comparaître l'accusée pour se prémunir des mauvais sortilèges : bénissaient la salle, mettaient des croix, brûlaient de l'encens...
Le procès était tenu à huit clos (et non public) et le/la sorcièr(e) était amené dans les procès seulement sur dénonciation. (Il est à noter qu'en France, que c'est des procès civils qui s'occupaient de ces cas et non L'inquisition)
Ils devaient tout d'abords reconnaître si c'était une sorcière ou non : la déshabillée pour trouver une trace d'union avec le diable (un grain de beauté par exemple) ou on détournait son attention quelques secondes et on la piquait avec une aiguille, si elle était insensible c'était qu'elle était bien une sorcière.
Bien entendu il fallait lui faire avouer et se déroulait alors La Question (la torture si vous préférez mais ça fait plus classe l'autre mot quand même Razz)

* Les flux : Les plus fort taux de sorciers étaient dans les montagnes (Alpes, Pyrénées) car la vie était là-bas la plus dure. En Lorraine (qui n'était pas dans le royaume de France à l'époque). -> Ces régions correspondent au chemin Espagnol qui rejoignait l'Espagne et les Flandres (alors possession espagnoles) et qui passait donc par la France. La solidarité paysanne était moindres dans ses régions arpentés par les armées royales, les ordres religieux et l'Inquisition espagnole et dénonçaient alors plus rapidement.

* Quelques chiffres :

Il faut savoir que le Parlement de Paris qui conduisait les procès (et qui couvrait la moitié du royaume de France) entre 1540 et 1670 à compté 115 sorcièr(e)s brûlés sur le bûchés.
Pour vous donnez un ordre d'idées, dans l'empire voisin, à savoir le Saint Empire Romain Germanique, qui a une population deux fois plus grandes que la France (donc la logique voudrait que ce soit pareil pour les bûchés) dans le même laps de temps comptent 22 500 bûchés. (Non je n'ai pas fumé, c'est bien le chiffre Shocked)
Ce chiffre s'explique tant bien que mal par le fait que Charles Quint a beaucoup de mal à instaurer une monarchie absolue dans tout les petits états qu'il y a dans son Empire (au contraire de son ennemi François I) et que la justice est plus archaïque que dans le royaume de France.


J'espère vous avoir intéressé et que vous avez pu tout lire Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Enjoy !

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14889
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Milady-lucie le Ven 30 Mar - 22:50

Je voulais faire un post sur les sorcières, mais j'avais la flemme...Donc si tu veux le faire... Rolling Eyes Razz
Sinon merci, ça va m'être utile. Very Happy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Milady-lucie
Princesse
Princesse

Où te caches-tu ? : Dans ma bibliothèque souterraine...
Nombre de messages : 5964
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Eïlém le Dim 1 Avr - 1:02

J'avais lu au collège un livre super intéressant sur la sorcellerie aussi, c'était super intéressant. Mais alors, comment me rappeler le nom du bouquin, j'en n'ai d'ailleurs plus aucun souvenir, :/

J'aime beaucoup, j'ai appris sur les différents genres de sorcellerie, les pratiques quoi.
avatar
Eïlém
Sairon

Où te caches-tu ? : Polancy
Emploi/Loisir : musicienne
Nombre de messages : 8274
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Arwen le Dim 1 Avr - 10:35

J'étais pas au courant de tout les pécher des sorcières :O C'est impressionnant !
Merci pour ce sujet très intéressant Smile (... Le nombre de bûché 22 500 °-°" *fuck it!*)
Bien ! Voilà, maintenant, je sais pourquoi nous avons été jugées, Maitre XD
Maitre, pensez-vous que nous étions dans l'un de ses bûchers ? -0-

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au delà des frontières
Et malgré les mille kilomètres
Maitre et Apprenti
Enfin furent réunis

Winter is coming ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arwen
Apprentie de la Reine
Apprentie de la Reine

Où te caches-tu ? : En Linaewen bien sûr :D
Emploi/Loisir : Le dessin (bd), mon cheval, l'écriture & la lecture
Nombre de messages : 7567
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Lysbeth Emerelle le Dim 1 Avr - 12:35

Cela dépends chère apprentie dans quel pays nous nous trouvions. Rolling Eyes

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14889
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Arwen le Dim 1 Avr - 13:01

Owi °3°

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au delà des frontières
Et malgré les mille kilomètres
Maitre et Apprenti
Enfin furent réunis

Winter is coming ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arwen
Apprentie de la Reine
Apprentie de la Reine

Où te caches-tu ? : En Linaewen bien sûr :D
Emploi/Loisir : Le dessin (bd), mon cheval, l'écriture & la lecture
Nombre de messages : 7567
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Loup-Blanc le Sam 11 Juil - 20:20

La question de la sorcellerie a fait également l'objet de recherches en anthropologie. En effet sous ce terme est regroupé et interrogé un certain nombre de pratiques sociales humaines qui se manifestent aux quatre coins de la planète.
Ainsi, l'étude de la sorcellerie par l'anthropologie permet de découvrir que ce phénomène est intrinsèquement social et révèle donc des enjeux de cette nature.

C'est ce qu'on peut comprendre grâce à (entre autre) Jeanne Favret-Saada et son ouvrage "Les mots, la mort, les sorts", classique de l’ethnologie. Ce livre nous plonge au cœur des questions de sorcellerie dans le bocage français au millieu du XXe siècle. (Je suis en cours de lecture et c'est passionnant)
Cette lecture est une bonne manière de se faire une idée de ce qu'est une enquête ethnologique (: un terrain, comme on dit), de l'apport des sciences sociales, notamment de l'anthropologie, dans l'élucidation de questions (telle que la sorcellerie) souvent délaissées par les autres sciences. Aussi, des questions de méthode propre à cette discipline qui, non sans conséquences, a pour objet/sujet autrui.

Voici un documentaire qui vous introduira au travail de Jeanne Favret-Saada :
https://vimeo.com/63459566

J’espère que tout ça vous permettra d'envisager la question avec un regard changé et surtout que vous serez plus informés et curieux en ce qui concerne l'anthropologie.
avatar
Loup-Blanc
Féal
Féal

Où te caches-tu ? : Dans ma tanière.
Emploi/Loisir : Errer corps et âme.
Nombre de messages : 891
Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Lysbeth Emerelle le Dim 12 Juil - 15:46

C'est super intéressant, je ne connaissais pas du tout ! Je vais essayer de voir si je peux pas me procurer le livre dont tu parles Loup-Blanc Smile

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14889
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Sorcellerie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum