La langue naine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La langue naine

Message par Boréale le Ven 16 Sep - 17:09

La langue naine

Les racines de la langue naine remontent à l'antiquité. Les linguistes lui donnent un âge égal ou supérieur à l'elfique, en faisant l'un des plus vieux langages parlé et écrit au monde. Son alphabet, l'un des premiers créés, a été adapté par de nombreuses autres cultures, et il sert à écrire les langues géante, gnome, gobeline, orque et terreuse. Bien que ces langages aient grandement divergé par rapport au nain original, les runes sont toujours reconnaissables avec un peu d'effort.
Le nain est une langue très pragmatique. Elle possède peu de mots pour la théorie ou les grands idéaux, et n'est pas adaptée pour les discussions philosophiques ou la recherche. Les nains qui étudient ces sujets, comme les sages et les magiciens, ont adopté tels quels des termes issus des langues communes ou elfes. Les leçons religieuses prennent la forme de paraboles — des légendes dissimulant des morales pour l'édification de celui qui les écoute — puisque la langue naine ne convient pas aux sermons.

Le nain transmet bien les émotions, ce qui donne aux skalds une vaste palette avec laquelle peindre leurs images verbales. Cette concentration sur le pragmatique et l'immédiat plutôt que sur l'ésotérique et l'éternel se retrouve dans les autres langues dérivées du nain.
La force de la langue naine se trouve dans l'ingénierie et l'industrie. Elle permet d'exprimer des différences fines entre des objets physiques ou des types d'objets similaires, et de décrire précisément les processus techniques. De nombreux érudits font l'hypothèse que l'attention des gnomes pour les descriptions détaillées remonte à cet aspect du langage, étant donné leurs racines communes. Si la plupart des mots de base de la langue naine sont courts et sans ambages, il est possible de leur ajouter des modificateurs d'une ou deux lettres au début et à la fin pour ajouter des précisions. Les mots les plus longs de la langue naine sont le résultat de ces modifications et contiennent un nombre surprenant d'informations.

Le nain parlé a un son rugueux pour l'oreille des habitants de la surface. La prépondérance des consonnes donne une tonalité gutturale lorsqu'il est employé sèchement ou en colère. Pourtant, il peut être très mélodieux, avec un rythme régulier et un équilibre plaisant à l'oreille.
La littérature naine est très limitée. La tradition orale est tenue en haute estime par les clans nains, laissant peu de place aux scribes. Ils laissent cependant une place aux mémoires et aux archives. Même si la majorité de la population naine sait lire et écrire, peu de nains lisent pour le plaisir. Dans une culture qui privilégie les activités physiques et sociales, le concept d'une activité solitaire comme la lecture a peu d'adeptes. Les légendes naines et les récits religieux ont été transcrits pour la postérité, mais ils sont enseignés oralement plutôt que par les livres. L'impression en grand volume ou la création de livres n'ont pas cours dans la société naine, quoique les artisans produisant du papier de l'encre et du matériel d'écriture arrivent à vivre de leur métier, à petite échelle.
Expressions

Les expressions suivantes sont courantes dans la culture naine, et des personnages nains peuvent les utiliser de temps à autre. Vous pouvez choisir la version naine ou la traduction française, selon votre style de jeu:

Varathifea gelm uvalar : C est une pierre mauvaise/fissurée. ». Les nains l'utilisent pour décrire une chose qui semble bonne à première vue, mais qui a des défauts cachés.
Vorum dwarkar geddum ? « Que diraient mes ancêtres ? ».
Huram kaugri hurmfar. « Faire trébucher le géant. »
Nyr doch ! Dans un dialecte nain archaïque, cette expression signifie « Mange cette hache », mais la plupart des nains ne connaissent pas son origine. C'est un cri de bataille énergique.
Horlemmar mernar ! Cet autre cri de guerre, hurlé pendant les charges, signifie « Gagnons du terrain, compagnons ! ».
Moigrtm. La traduction littérale de ce mot est « sans barbe », mais pour un nain c'est une insulte mortelle désignant un lâche ou un fou. Les nains n'appliquent presque jamais ce mot à des femmes, bien qu'elles ne portent pas la barbe. Ils les appellent plutôt des thalakmuh — « menton glabre ».
Yevo ni kar. « Je suis à part. » Cette expression est employée en période de deuil ou lors d'une crise de mélancolie. Une traduction plus figurée est : « Laissez-moi tranquille ; je suis inconsolable. »
Runes

Il y a deux formes d'alphabet nain : le haut nain et le bas nain. Le haut nain compte vingt-sept lettres et fut le premier alphabet. Couramment utilisé dans l'antiquité, il a inspiré d'autres races pour établir leur propre alphabet Son utilisation est aujourd'hui considérée comme très formelle. Il sert pour la gravure de runes, les rituels et les documents officiels et religieux. Le bas nain a six lettres de moins. Il sert dans la vie de tous les jours, les enfants nains l'apprenant très tôt dans leur éducation. Le haut nain requiert plus d'études et il n'est quasiment plus enseigné à part pour quelques professions spécialisées. En dehors des lettres supplémentaires, les deux formes sont identiques.



Dernière édition par Boréale le Ven 16 Sep - 18:43, édité 3 fois
avatar
Boréale
Tinde
Tinde

Où te caches-tu ? : à Linaewem
Emploi/Loisir : Guerrière Magicienne archer
Nombre de messages : 1159
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Lysbeth Emerelle le Ven 16 Sep - 17:51

Pour t'avouer tout je n'ai pas lu jusqu'au bout parce que sincèrement j'ai remarqué de suite que ce n'était pas de toi. Pour preuve je suis allée sur google et le premier site que j'ai vu j'ai retrouvé ce texte.

C'est vrai que je ne l'ai pas précisé dans le règlement mais quand les sujets sont écrits par les membres c'est apprécié et je ne sais pas si tu le sais mais on peut se faire poursuivre en justice car ceci appartient au "plagiat". Ce qui veut dire qu'on a copié une œuvre entière ou une partie sans l'accord de l'auteur. (Et si tu fais cela dans tes exposés avec tes professeurs, je ne te dis pas la note que tu vas avoir ! Mais très certainement en dessous de la moyenne, surtout si en plus tu as copié sur Wikipedia, alors là... le summum de l'horreur.)

Et puis c'est toujours mieux de lire quelque chose fait sois-même, au moins on en a la fierté. Peut-être pourras-tu en faire quand tu seras plus expérimentée dans la langue française. (Par ailleurs, maintenant qu'il y a une section pour cela, j'espère que toi et tes amies allaient suivre ces cours pour le forum et pour vous en général, ceci améliorera grandement vos notes à l'école, ça j'en suis certaine !)

( PS : Quand je parlais de langues étrangères je voyais plus une langue existante et non pas "fictive")

Bien à toi.

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.



"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14875
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Eïlém le Ven 16 Sep - 18:05

Dans ce cas, je propose à Boréale de l'aider, en utilisant les phrases de son site en les reformulant, et en supprimant ce qui est un peu lourd et trop long, Very Happy des phrases intéressantes, ou on est sûr que les membres liront tout, ^^

et je propose ensuite de mettre ce post dans une catégorie sur la fiction et la féerie, Very Happy
avatar
Eïlém
Sairon

Où te caches-tu ? : Polancy
Emploi/Loisir : musicienne
Nombre de messages : 8266
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Boréale le Ven 16 Sep - 18:18

Excusez-moi je croyais que c'était langue féerique et j'étais intéressée par le texte et je voulais vous en faire part.
avatar
Boréale
Tinde
Tinde

Où te caches-tu ? : à Linaewem
Emploi/Loisir : Guerrière Magicienne archer
Nombre de messages : 1159
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Lysbeth Emerelle le Ven 16 Sep - 18:23

Eïlém propose de t'aider Boréale, tu devrais faire ce qu'elle te dit avec elle, ce post pourra très bien servir pour une autre section quand il sera reformulée comme a si bien dit notre petite fée.

(Par ailleurs si tu veux faire partager un texte, et bien tu mets le lien en dessous comme cela ce n'est pas considéré comme du plagiat)

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.



"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14875
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Boréale le Ven 16 Sep - 18:25

c'est compris.
avatar
Boréale
Tinde
Tinde

Où te caches-tu ? : à Linaewem
Emploi/Loisir : Guerrière Magicienne archer
Nombre de messages : 1159
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Eïlém le Ven 16 Sep - 18:26

* j'ai corrigé tes fautes d'orthographe Boréale, Smile tiens, un ptit truc tout bête que tu devrais apprendre par coeur : excusez-moi , il s'écrit avec un "z" à la fin, car tu t'adresses à nous, donc le pronom est "vous". en fait c'est comme si tu disais : vous excusez moi, Smile voilà, un mot à apprendre par coeur pour aujourd'hui, Smile
et en grammaire, bon essaye d'apprendre l'imparfait si tu l'apprends à l'école, c'est très pratique ! puis n'oublie pas, après : je suis, ou j'étais , comme tu es une fille, tu dois mettre toujours un "e" à la fin, comme pour ici : j'étais intéressée , je ne me rappelle plus ce que tu avais mis, mais c'était faux, ^^ donc à la fin de tous les adjectifs après le verbe être (je suis, j'étais...), tu mettras un "e" à la fin, Smile

Tu as lu ton sujet sinon ? Tout en entier ? Si oui, et s'il t'intéresses toi, veux-tu que je t'aide à le reformuler pour le rendre plus intéressant et moins long à lire ?
avatar
Eïlém
Sairon

Où te caches-tu ? : Polancy
Emploi/Loisir : musicienne
Nombre de messages : 8266
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Boréale le Ven 16 Sep - 18:31

La je viens de le raccourcir.
avatar
Boréale
Tinde
Tinde

Où te caches-tu ? : à Linaewem
Emploi/Loisir : Guerrière Magicienne archer
Nombre de messages : 1159
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Eïlém le Ven 16 Sep - 18:32

D'accord, c'est mieux. Mais à la fin, il reste "noms", faut penser à le supprimer aussi. Et si tu veux que ca soit plus agréable à lire, essaye de sauter des lignes à chaque paragraphe, chaque nouveau sujet.
avatar
Eïlém
Sairon

Où te caches-tu ? : Polancy
Emploi/Loisir : musicienne
Nombre de messages : 8266
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Boréale le Ven 16 Sep - 18:42

merci Eilem
avatar
Boréale
Tinde
Tinde

Où te caches-tu ? : à Linaewem
Emploi/Loisir : Guerrière Magicienne archer
Nombre de messages : 1159
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue naine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum