Le conte d’Oubaoné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le conte d’Oubaoné

Message par Fangorn le Ven 7 Aoû - 8:40

Voici encore un petit conte qui relate les talents d'un magicien dans l'ancienne Égypte. Les faits se passent à l'Ancien Empire (considéré comme "l'âge d'or" par les anciens Égyptiens eux-mêmes) et plus précisément à la IIIe dynastie.

Khéphren [1] souhaita raconter à son père un prodige ayant eu lieu du temps de son ancêtre, le roi Nebka[2]. Près du temple de Ptah, vivait un personnage de haut rang, nommé Oubaoné. Un jour que le roi était allé au temple, la femme d'Oubaoné aperçut un riche personnage de sa cour et s'en éprit.

Elle lui fit envoyer un cadeau dont il vint bien sûr la remercier.
Quelques jours plus tard, rendez-vous étant pris dans un pavillon situé près de l'étang de sa propriété, la femme d'Oubaoné demanda à son jardinier de le faire préparer afin que tous deux puissent y prendre du bon temps et se baigner dans le lac. Mais le jardinier, fidèle à son maître, s'empressa de tout lui raconter.

Ce dernier lui dit alors: « Apporte-moi ma cassette en bois d'ébène incrustée de vermeil qui contient mon grimoire ». Quand le jardinier l'eut apportée, il modela un crocodile de cire, long de sept pouces et récita sur lui une formule de son livre. Puis il donna le crocodile au jardinier, lui demandant de le jeter à l'eau dès qu'il verrait l'amant se baigner dans le lac.

Le lendemain, le roi fit mander Oubaoné et les deux amoureux en profitèrent pour se rendre au pavillon. Le soir, comme à son habitude, l'amant se mit à l'eau. Aussitôt, le jardinier jeta à sa suite le crocodile, qui prit vie et l'emporta. Oubaoné resta sept jours à la cour du roi Nebka. Le septième jour, il demanda au roi de bien vouloir l'accompagner chez lui car il avait un prodige à lui montrer.

Sa Majesté alla donc avec Oubaoné, qui dit au crocodile de sortir de l'eau et de déposer le jeune homme au pied du roi. Alors que le roi commençait à prendre peur devant l'animal, Oubaoné se pencha pour attraper ce qui redevint aussitôt un simple crocodile de cire. Puis il demanda au roi de rendre justice. Alors Sa Majesté dit au crocodile : « Prends ce qui est tien ».

Le crocodile plongea au fond du lac, emportant l'amant avec lui et nul ne sait ce qu'il advint d'eux. Le roi Nebka fit conduire la femme d'Oubaoné au côté nord du Palais. On la brûla et jeta ses cendres au fleuve.


[1] Khéphren IVe dynastie (2558 - 2532 av. JC)
[2] Nebka (Sanakht) IIIe dynastie (2686 - 2668 av. JC)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Avez-vous remarqué qu'une simple feuille peut masquer le soleil ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Fangorn
Istari
Istari

Nombre de messages : 245
Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le conte d’Oubaoné

Message par Lysbeth Emerelle le Dim 9 Aoû - 17:29

violent les Égyptiens parfois! Laughing

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14829
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum