La voie de la colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La voie de la colère

Message par Lysbeth Emerelle le Lun 28 Avr - 17:30



Tome 1 : Le Livre & L'épée,

de Antoine Rouaud

Résumé :

An 10 de la République, dans la cité portuaire de Masalia.

Dun-Cadal n’est plus que l’ombre de lui-même. Trahi par ses amis et accablé par la mort de son apprenti, celui qui fut le plus grand général de l’Empire déchu passe désormais son temps à boire dans une taverne. Il s’est détourné de la politique, des aventures, et même de l’Histoire. Mais l’Histoire n’en a pas fini avec lui.

Viola est une jeune historienne à la recherche de l’épée de l’Empereur, symbole de l’ancien régime. Elle sait que Dun-Cadal est la dernière personne à avoir été en possession de la précieuse relique, qu’il aurait cachée pendant les dernières heures de la révolution.

Curieusement, c’est lorsqu’elle met enfin la main sur l’ancien chevalier que débute une série d’assassinats. L’un après l’autre, tous les anciens alliés de Dun-Cadal sont abattus par un homme qu’il a bien connu : l’assassin personnel de l’Empereur. L’ex-général en est convaincu : aucun de ces événements n’est le fruit du hasard. Dans l’ombre se dessine une conspiration qui va bouleverser le destin de chacun. Des secrets vont être révélés au fur et à mesure que Dun-Cadal va raconter son histoire.

La véritable histoire.

Mon avis :

J'ai pu lire ce livre grâce au principe du livre voyageur d'une blogueuse. En cherchant un peu sur internet je me suis aperçu que c'était le premier écrit de l'auteur et je trouve qu'il s'en est très bien sorti !

L'histoire est prenante, j'ai beaucoup aimé le changement entre présent & passé qui se font dans le même chapitre via des phrases en italique. L'ensemble est bien mené et je ne me suis pas attendu à certains retournements de situation.

Pour un roman fantastique la magie n'est que peu présente, seulement au travers du "souffle" qui semble être maîtrisé seulement par l'élite / les chevaliers. C'est dommage qu'on en apprends pas plus d'ailleurs sur cela, peut-être dans les tomes suivants ?

La première partie est très intéressante. La deuxième reprends la même histoire mais d'un autre point de vue, toujours avec l'alternance présent / passé et j'ai trouvé cela intéressant. J'ai vu sur plusieurs critiques que la deuxième partie les avaient un peu ennuyé du fait que certaines scènes du passé étaient les mêmes mais j'ai trouvé que ça permettait d'éclaircir les événements.

Je ne sais pas si certaines choses ont été fait exprès mais j'ai trouvé quelques similitudes avec notre histoire à nous. La ville pour commencer, où se passe les événements du présent, est nommé Masalia, ce qui m'a rappelé la ville de Massalia (Marseille en latin) et qui est un port.
Quelques phrases sont en latin (ou du moins une langue proche) et certains personnages sont vêtus de toges.
La différence notable étant que c'est la chute de l'Empire et l’avènement de la République au contraire de l'Histoire qui a vu se dérouler l'inverse.
Les intrigues politiques sont bien pensés et réalistes. Les élites de l'Empire ont réussis à rebondir & sont les mêmes qui contrôlent la République et sont acceptés par le peuple alors qu'elles ont exactement la même politique qu'auparavant.

La religion est abordé mais pas creusé, je suppose que le deuxième tome changera cela au vu de la fin du premier.

Les personnages sont intéressants. J'ai été un peu déçue de voir Viola être mise en arrière plan durant la seconde partie, je pensais vraiment que c'était l'héroïne et j'ai vite désenchanté. Dommage car ça avait l'air d'être un personnage fort en caractère et intelligent. J'espère qu'elle reviendra en force dans la suite.
Dun-Cadal est un personnage touchant, on comprends sa détresse & le rejet de sa nouvelle vie.

L'Empereur est peu abordé, seulement à travers Dun-Cadal & un peu Grenouille mais je l'ai bien aimé. J'ai ressenti de la sympathie pour lui, lui qui est mal conseillé et qui est trahi par ses proches conseillers qui profitent de sa faiblesse.

(Son personnage m'a un peu fait penser au roi de Jérusalem Baudoin IV qui avait la lèpre et qui se cachait toujours derrière un masque -enfin dans le film Kingdom of Heaven il se cachait derrière un masque, pas sûre que ce soit vraiment historique-)

En bref, je compte bien lire la suite, j'ai hâte de savoir ce qui va se passer et le livre rejoindra bientôt ma bibliothèque ! Smile

 cactus Enjoy !

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.



"Ne vois tu pas?
au fond de l'eau, là!
Deux chevaliers en armure
l'un mort, l'autre expirant
signe de mauvaise augure
l'un figé, l'autre agonisant. "

Winter is coming

"J'ai vu le mal. Il m'a souri et il était beau."
avatar
Lysbeth Emerelle
Souveraine
Souveraine

Où te caches-tu ? : en Linaewen
Emploi/Loisir : souveraine
Nombre de messages : 14870
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie de la colère

Message par Kida Ayaka le Lun 28 Avr - 23:50

Il a l'air intéressant en tout cas.
J'aime beaucoup les livres où l'on peut trouver des similitudes avec notre époque/monde Smile
avatar
Kida Ayaka
Fëa
Fëa

Où te caches-tu ? : Au fin fond d'une vieille bibliothèque.
Nombre de messages : 593
Féminin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum